Le Viniyoga : de quoi s’agit-il ? Tout savoir sur ce principe !

4.7/5 - (15 votes)

Vous avez cherché un cours de yoga près de chez vous et vous êtes tombé sur un professeur de Viniyoga ? Mais qu’est-ce que ce “style de yoga” ? Qu’allez-vous faire lors de vos séances ? Dans cet article, je vous explique tout sur ce principe afin d’y voir plus clair.


Qu’est-ce que le Viniyoga ?

respiration meditation femme tapis viniyoga
Instagram : healingelementswellness

L’expression Viniyoga provient du terme « vi » qui signifie « faire des choix adaptés » et « ni » qui signifie « en dedans ». Ainsi, ce terme indique une pratique de yoga où le professeur va créer sa séance non pas en fonction de ses envies, mais en fonction des caractéristiques de ses élèves. Elle sera donc construite dans le respect total de l’élève. 

Pour cela, un professeur de Viniyoga va adapter ses cours en permanence. Ceci, de façon souvent assez intuitive et en toute humilité. Vous me direz peut-être : “mais tous les professeurs de yoga, ne font-ils pas déjà cela ?”.  Sans doute, ou peut-être pas. Cependant, si c’est le cas aujourd’hui, c’est certainement car le Viniyoga est une lignée ancienne à l’origine d’une multitude de pratiques développées en Occident.

On parle souvent de « yoga classique » pour désigner cette forme de yoga. Par ailleurs, le Viniyoga est parfois nommé « yoga de Madras » du nom de la région en Inde où il est né. Il est aussi appelé « yoga Desikachar » du nom du maître qui l’a développé.

Par ailleurs, le terme Viniyoga est retrouvé au sein même des textes fondateurs du Yoga. En effet, dans les Yoga-sūtras de Patañjali, on évoque : « tasya bhumishu viniyoga ». Ce qui signifie littéralement :

  • l’application – viniyoga
  • de cela  tasya 
  • se fait par étapes en fonction des niveaux – bhumishu

À l’origine, ce principe était appliqué seulement à la méditation. Néanmoins, depuis les années 1980, Sri T Krishnamacharya a développé cette idée en l’appliquant également à la pratique des postures (āsanas) et de la respiration (prānāyāma).

Envie d’aller plus loin ? Téléchargez votre journal de gratitude ici ! 


Le ViniYoga, est-ce un style de yoga ?

posture roue automne foret viniyoga
Instagram : yogawithflissy

Le Viniyoga n’est pas un style de yoga à proprement parler. Il correspond surtout à une lignée. C’est-à-dire au chemin qu’a insufflé différents maîtres du yoga au fil des générations.

Aujourd’hui, on peut considérer le Viniyoga comme une direction que l’on va recevoir au sein des cours, dans sa pratique. Il englobe finalement toutes les formes de yoga, mais avec une certaine intention. Celle d’une transmission de la pratique au plus près des besoins de l’élève.

Ainsi, la Fédération Française de Viniyoga définit ce concept comme “une pédagogie spécifique du yoga”. Ce qui signifie que ce n’est pas le yoga qui est différent dans le Viniyoga, mais la façon dont il est transmis et enseigné.


Naissance du Viniyoga : T Krishnamacharya et TKV Desikachar

krishnamacharya portrait viniyoga
Krishnamacharya / Instagram : bine_body.mind.soul

Vous l’aurez compris, le Viniyoga a pour intention de s’adapter complètement à chaque personne. Mais comment est-il né ?

L’histoire débute en Inde, au début du 20e siècle. À l’époque, le maître T Krishnamacharya (1888 – 1989) enseignait le yoga en Inde. Cette discipline était alors réservée à une élite (essentiellement des hommes) et transmise dans des lieux reculés. Ainsi, quand le yoga a commencé à s’ouvrir, à partir des années 30, Krishnamacharya a constaté que la pratique du yoga n’était pas toujours adaptée à certains pratiquants. Par exemple : les femmes ou les personnes âgées.

Ainsi, il a insufflé l’idée que le yoga devait être adapté en fonction des particularités de chacun. Ceci, selon sa condition physique, son sexe, son origine ou encore sa culture. On lui doit notamment cette célèbre citation : « Ce n’est pas la personne qui doit s’adapter au yoga, mais le yoga qui doit s’adapter à la personne ». 

Au fil des années, Sri T Krishnamacharya a eu de nombreux élèves dont les noms vous seront certainement familiers comme BKS Iyengar, Sri K Pattabhi Jois et Sri TKV Desikachar, son fils.

À la suite de l’enseignement de son père durant plus de trente ans, c’est Desikachar (1938-2016) qui a développé le concept de Viniyoga. Ainsi, il a notamment contribué à répandre ses valeurs. C’est également cet homme qui a permis à ce principe de rayonner à travers le monde à partir des années 70. En effet, Desikachar a formé de nombreux professeurs venus d’Occident, notamment d’Europe et d’Amérique.

Enfin, Desikachar tenait à ce que le Viniyoga ne soit pas considéré comme un style de yoga ni une école, mais plutôt comme une approche dans la pratique du yoga. On pourrait dire que c’est une façon de faire du yoga pour en retirer tous ses bienfaits.

Des principes transmis au fil des générations

desikachar citation
Desikachar – Crédits photo : body-yoga-paris.com

Bien sûr, Desikachar a reçu énormément d’enseignements de la part de son père. Et c’est sans doute Krishnamacharya lui-même qui a contribué aux prémices du Viniyoga. En effet, voici ce que Desikachar disait à son sujet dans un entretien :

«  Ce qui était très impressionnant à propos de mon père, c’est qu’il enseigna différemment alors qu’il était un jeune homme. […]. Puis, il enseigna dans un style, et ensuite, il changea et commença à transmettre son enseignement différemment selon les personnes. Il entreprit de s’occuper des besoins des individus, plutôt que d’enseigner à tous de la même manière. […] Lorsqu’il enseignait aux Musulmans, il citait des passages du Coran et leur demandait de faire face à la Mecque. Et quand des Bengalis venaient, il leur enseignait dans leur langue. […]

Il adaptait le contenu selon les besoins des individus, leur culture et mentalité. Tout d’abord, il prenait contact avec une personne. Il cherchait à connaître ses antécédents, sa religion, sa culture, s’ils étaient une femme ou un homme. Mais même s’il enseignait différemment selon les individus, il était toujours capable de se faire comprendre de toute personne à laquelle il enseignait, qu’elle soit jeune ou âgée. »

Source : Entretiens avec Sri T.K.V. Desikachar, Sri B.K.S. Iyengar & Sri K. Pattabhi Jois, R. Alexander MEDIN


Claude Maréchal, l’homme qui a développé le Viniyoga en Occident

claude marechal viniyoga
Crédits photo : yogajournalfrance

Claude Maréchal, né en 1939 en Belgique, découvre le yoga à l’âge de 20 ans pour améliorer sa pratique du saut en hauteur. Sportif de haut niveau promis à une belle carrière d’athlète, il voit ses espoirs de médaille s’envoler après une blessure au genou. Il devient alors professeur d’EPS et se tourne, sur les conseils d’un ami, vers l’enseignement du yoga à partir de 1966.

En 1969, à l’occasion d’un premier voyage en Inde, il rencontre TKV Desikachar. C’est lui passera des années à le former. En effet, Claude Maréchal passe régulièrement un à deux mois en Inde, ce qui, mis bout à bout, correspond à 6 années au total sur une quarantaine d’années. Il apprend donc aux côtés de ce maître, mais aussi de Krishnamacharya, son père. C’est d’ailleurs lui qui l’invite à développer le yoga en Occident, selon les principes du Viniyoga.

Claude Maréchal a ensuite passé de nombreuses années à former des professeurs en Europe. À l’école de Viniyoga en France, mais aussi en Belgique, en Italie, au Québec, en Suisse, en Espagne, aux Pays-Bas ou encore au Portugal. Il enseigne également la yogathérapie et est à l’origine de la revue Viniyoga créé en 1983. Vous l’aurez donc compris, ce personnage aurait des milliers d’histoires à vous partager sur sa vie et sa vision du yoga. Je vous invite donc à découvrir plus d’informations sur lui, notamment à travers son site.


Les principes du Viniyoga

posture homme wild thing viniyoga
Instagram : ganeshagoestoyoga

Le Viniyoga puise ses techniques dans la tradition et la philosophie du yoga tout en l’adaptant au monde occidental.

Ainsi, le yoga selon Desikachar est loin d’un enchaînement de postures où le travail serait avant tout physique. La dimension philosophique est également importante ainsi que le travail de la méditation, des mudras et de la respiration.

Le Viniyoga, un chemin de yoga

Par ailleurs, dans les principes du Viniyoga, il faut que l’enseignant soit lui-même un pratiquant qui aura exploré le yoga durant de nombreux mois et tout au long de sa vie. Le professeur doit avoir de la rigueur dans sa pratique et de la justesse. De plus, dans l’apprentissage des futurs professeurs, une place importante est faite au respect de l’alignement et de l’anatomie. Pour aider à cela, les formations de professeurs de Viniyoga durent en général plusieurs années (au moins 4 ans).

Observation et adaptabilité

eleve formation viniyoga ecriture
Instagram : ayco_roma

D’autre part, l’enseignant devra développer une grande empathie et une capacité d’observation importante. En effet, il doit être capable d’adapter son cours à chaque élève. Ceci, en fonction notamment de son âge, de son état physique et psychique, de son appartenance à une culture ou à une religion, de ses attentes, de la saison, de ses activités et du temps qu’il peut consacrer à la pratique.

En Viniyoga, on considère donc que l’idéal sera d’avoir des cours particuliers où le professeur pourra être pleinement présent a son élève. Néanmoins, les cours collectifs sont également une bonne idée pour se motiver à avoir une pratique régulière.

Guider vers l’autonomie

D’autre part, les enseignants de Viniyoga aiment dire qu’ils transmettent « l’art de l’effort juste ». Ceci est possible en restant concentré sur soi, ses sensations, sa respiration et l’instant présent tout au long de sa pratique. Ainsi, on peut pratiquer ce type de yoga à tout âge et en toute condition, comme il est fait pour s’adapter à chacun.

Enfin, le Viniyoga a pour but d’encourager le pratiquant vers l’autonomie. Le professeur transmet son savoir afin que l’élève puisse un jour, voler de ses propres ailes.


Comment se déroule un cours de Viniyoga ?

cours collectif nombreux eleves posture de l'enfant viniyoga
Instagram : theyogahouse.roma

Si vous pratiquez le Viniyoga pour la première fois, il se peut que vous n’observiez pas de différences flagrantes avec un cours de Hatha Yoga. Encore une fois, le Viniyoga n’est pas une forme de yoga mais plutôt un principe. Et la différence peut donc être assez subtile pour les non-initiés.

Lors des cours collectifs, on observe un rythme progressif durant la séance. Tout d’abord, le professeur propose des postures simples, d’étirement. Ceci afin de préparer le corps à des postures plus délicates. Il s’adapte au public de son cours, mais aussi à leurs besoins du moment.

En général, les différents asanas s’enchaînent plusieurs fois, de façon dynamique puis statique. En effet, les postures sont souvent maintenues quelques respirations dans l’immobilité. Le principe de “contre posture” est aussi très présent. Elle sert de compensation afin d’éviter les blessures ou les tensions. Enfin, la séance se termine par une relaxation pour laisser l’énergie redescendre.

D’autres clés d’une séance de Viniyoga

seance de viniyoga plage
Instagram : nurit_stav

D’autre part, en Viniyoga, une grande importance est accordée à la respiration et notamment à la coordination des mouvements avec celle-ci. De plus, on ne fait pas seulement des postures lors des séances. Votre professeur pourra vous partager des méditations, visualisations, chants, pranayamas ou encore des conseils d’hygiène de vie. De plus, on peut utiliser du matériel lors des séances de Viniyoga comme des briques ou des couvertures.

Par ailleurs, traditionnellement, le professeur ne guide pas son élève en reproduisant les postures lors d’un cours de Viniyoga. En effet, il donne des consignes oralement, ajuste l’élève dans sa posture, mais ne va pas nécessairement montrer chaque asana ou exercice. Cet aspect pourra donc être déroutant au départ pour certaines personnes.

Enfin, les cours particuliers sont également très courants en Viniyoga. Ceci permet à l’enseignant d’être entièrement disponible et à l’écoute de son élève. Il peut alors se concentrer sur ses questionnements et ses difficultés et adapter sa séance en fonction.


Vous savez désormais un peu mieux à quoi correspond le Viniyoga. Ce type de yoga vous fait envie pour votre formation de professeur ou votre pratique ? Dans ce cas, n’hésitez pas à vous renseigner auprès des fédérations de Viniyoga ou à trouver un cours près de chez vous. Envie d’aller plus loin ? Téléchargez votre journal de gratitude ici ! 

Namasté.

4 réflexions sur “Le Viniyoga : de quoi s’agit-il ? Tout savoir sur ce principe !”

  1. TRESANINI CATHERINE

    Je recherche des cours particuliers de VINIYOGA à Marseille ou dans les environs.
    J’ai pratiqué quelques cours avec Valerie COLAIOCCO au centre AVANCE à Marseille 8 eme mais elle n’enseigne plus dans ce centre et j’aimerais savoir si vous pouvez m’orienter pour savoir où elle enseigne actuellement pour que je puisses me joindre à ses cours.
    Je vous remercie
    Catherine

    1. Bonjour Catherine,
      Merci pour votre message. Je suis désolée mais je ne peux pas vous aider pour votre demande. Cependant, je laisse votre commentaire visible en espérant qu’un lecteur puisse vous donner des infos.

    2. Bonjour Catherine
      J’ai déménagé près d’Agde maintenant. Je donne des séances vidéos toujours adaptées sur tousyogis.com.
      Je suis ravie d’avoir pu vous transmettre ce viniyoga.
      Au plaisir de vous lire.
      Valérie C.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *